Enjeu

La musique amplifiée représente la grande majorité des concerts : pop, rock, musique latine, électro, etc…  Ces musiques sont très rythmées, avec des sons forts aux basses fréquences. Elles requièrent donc avant tout une salle dont le temps de réverbération à ces fréquences est maîtrisé. Il apparait qu’en réalité la plupart des salles ont les caractéristiques opposées : elles sont très réverbérantes aux basses fréquences. Ces faits sont documentés dans la littérature scientifique.

D’un autre côté, la musique classique requiert un temps de réverbération plus long, mêmes aux basses fréquences, pour supporter et transporter le son de manière uniforme pour tout l’orchestre.

L’enjeu d’une salle polyvalente est donc de pouvoir varier le temps de réverbération, surtout pour les basses.

Les hautes et basses fréquences sont souvent absorbées plus que nécessaire par le public et l’air ambiant, mais les réverbérations aux hautes fréquences sont nécessaires à un orchestre pour exprimer des dynamiques. Ceci est vrai pour beaucoup d’instruments, dans beaucoup de genres différents. Sans cela, la musique devient terne.

Les salles de pop et de rock peuvent aussi avoir un temps de réverbération plus long aux hautes fréquences. Cela donne l’impression au public et aux musiciens d’être dans la musique, entourés par le son. Le public, l’orchestre et le lieu sont unis au sein d’un seul évènement social.

Les haut-parleurs sont très directifs aux hautes fréquences, ils sont donc ciblés sur le public, qui l’absorbe. Avec un temps de réverbération plus long aux moyennes et hautes fréquences, l’ingénieur du son emploiera moins de réverbération artificielle mais utilisera plutôt celle de la pièce, plus naturelle.

L’aQflex et l’aQtube n’affectent quasiment pas l’acoustique quand ils sont vides et absorbent les fréquences fondamentales de la plupart des instruments de musique une fois gonflés.

Dans certaines salles, il peut être avantageux d’adapter l’acoustique à la présence ou non d’un public. Cela est facilement mis en place grâce à des draps ou des rideaux, dont la courbe d’absorption très similaire : ils absorbent généralement très peut aux basses et beaucoup aux hautes fréquences. C’est aussi une bonne solution pour les établissements d’éducation musicale.

Des temps de réverbération conseillés par bande d’octave pour des concerts de pop et de rock son disponibles dans le menu Recherche.